Visiteurs

012087

Le Pineau

À la rencontre de la terre et de l'océan

L’aire d'appellation couvre la Charente-Maritime, la Charente et quelques communes de Dordogne et des Deux-Sèvres.

Son climat océanique, aux hivers doux et pluvieux et aux étés ensoleillés, est propice à la maturation optimale des grappes. Seuls les raisins issus de ce terroir peuvent produire du Pineau des Charentes.

Un vin unique

Le Pineau des Charentes est élaboré uniquement dans l’aire d’appellation, avec les raisins d’une même exploitation viticole qui produisent les moûts de raisin et l’eau de vie de Cognac nécessaire au mutage, distillée l’année précédente par le même viticulteur.

Cette unicité de provenance des raisins, sur un terroir d’exception, en fait un vin de grande origine ; chaque viticulteur marquera son Pineau des Charentes de son empreinte, issue d’un savoir-faire unique.

Une longue élaboration

D’abord les vendanges fin septembre, puis le pressurage des grappes et le mutage, réalisé avec de l’eau de vie de Cognac titrant au moins 60% volume et âgée d’au moins un an. Et enfin le vieillissement.

Le Pineau des Charentes demeure de longs mois en fûts de chêne, qui lui confèrent harmonie gustative et arômes hors du commun. Il titre en général 17 à 18%.

Le Pineau blanc vieillit 18 mois au moins dont 12 mois sous bois. Le Pineau rosé et rouge vieillit 12 mois au moins dont 8 mois sous bois.

Et privilège de l’âge, Vieux et Très Vieux Pineau séjourneront 5 et 10 ans au moins en fûts de chêne.

Lequel choisir ?

Le Pineau des Charentes est un grand vin. En apéritif, pour les plus jeunes qualités, il est idéal bien frais, seul ou en cocktails.

Les Vieux, servis juste frais, accompagnent merveilleusement Roquefort et Vieux Comté, foie gras et desserts chocolatés. Les Très Vieux, servis à température ambiante, sont à découvrir en fin de soirée au coin du feu, avec, pourquoi pas, un cigare.

Notre Pineau
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération
Aller au haut